Portrait du Vénérable Dagpo Rimpotché

slide-image-1.jpg

Rimpoché est reconnu, avant l'âge d'un an, par Sa Sainteté le XIIIeme Dalai Lama, en tant que la réincarnation (Tulku) du grand Maître Dagpo Lama Rimpoché Djampèl Lhundroup (son prédécesseur).
A l'âge de six ans, il intégre son monastère de Bamtcheu.
A treize ans, il rejoint le monastère philosophique de Dagpo Dratsang réputé pour son niveau d'études élevé et sa discipline rigoureuse.
Puis à vingt-quatre ans, il se rend au monastère de Drépoung Gomang afin d'approfondir ses études de philosophie et de recevoir de nombreux enseignements de la part de grands maîtres de l'époque.

"Ainsi sans que personne m'eût demandé mon avis et sans que j'eusse la possibilité de protester, ne sachant pas encore parler, je dus accepter cette tâche plutôt lourde.
Si cette qualité me conférait des privilèges, elle entraînait aussi une lourde responsabilité et présageait d'une formation stricte et rigoureuse".

En 1959, lors du soulèvement de la population de Lhassa, Rimpoché se trouve dans la ville. Quelque temps après, accompagné par Thoupten Phuntshog,  il prend la route de l'exil pour l'Inde, périple audacieux et risqué qu'ils mènent à bien, malgré les très difficiles conditions, géographiques et climatiques. 

L'année suivante, alors qu'il séjourne dans la ville de Kalimpong, il fait la connaissance de tibétologues français qui lui proposent de venir en France, à Paris pour collaborer à des recherches à l'Ecole Pratique de Hautes Etudes. Après avoir obtenu l'assentiment  de SS Le XIV Dalaï Lama, Rimpotché accepte et il vient en France le 19 octobre 1960.

"Je peux faire valoir une qualité, une seule : j'ai quarante-et-un maîtres et, quoi que j'ai pu faire de bien ou de mal, mes maîtres m'ont toujours accordé leur protection et leur attention". 

Il  enseigne ensuite à l'Inalco jusqu'en 1993.
Le 9 novembre 1977 à la requête de ses étudiants et pour accomplir la volonté de ses Maîtres, Rimpoché accepte de leur donner les premiers enseignements.
En 1978, il  fonde le Centre Bouddhiste Tibétain, dans la région parisienne.

Actuellement Rimpoché demeure à l'Institut Ganden Ling, première congrégation bouddhiste d'obédience guélougpa à Veneux- Les Sablons (dans la région de Fontainebleau).
Le Vénérable Dagpo Rimpoché ne cesse, depuis, de transmettre les trésors de sa tradition spirituelle dont il est le détenteur, dans l'espoir que les autres êtres puissent en recueillir les bienfaits. Il donne des conférences et des enseignements dans le monde entier. Les centres du dharma qu'il a fondés se trouvent en Europe, en Malaisie, en Indonésie, en Inde.

" Je ne sais combien de temps il me reste à vivre, mais je souhaite le consacrer à l'enseignement de la voie du Lamrim, qui allie les soutras et les tantras, telle que mes bienveillants maîtres me l'ont exposée".

lama tibet.jpg  Le Lama venu du Tibet   

  Par Dagpo Rimpotché
  En collaboration avec Jean-Philippe Caudron
  Editions Grasset
  ISBN 2-246-55131-5

  Une biographie chez Grasset